L’origine des hymnes nationaux

Chaque hymne national est unique et raconte une véritable histoire, différente à chaque fois. Tout le monde devrait entonner cette chanson en comprenant parfaitement ses paroles. Faisons un petit voyage dans le temps pour découvrir les origines de quelques hymnes de pays célèbres.

Les premiers hymnes nationaux

La première fois qu’il fut question d’hymne national, c’était durant la période où les pays européens commençaient à former les états-nations, c’est-à-dire vers le XIXème siècle.

À noter qu’auparavant, les rois, empereurs et autres souverains avaient leurs « musiques d’entrée », mais celles-ci représentaient la personne en elle-même et non la nation ou le peuple. Dans tous les cas, les hymnes nationaux ont été créés pour construire une certaine identité et un esprit d’appartenance tout en cultivant la foi en son pays et son peuple.

L’origine de quelques hymnes nationaux

La Marseillaise pour la France

La Marseillaise avait pour but de revigorer les combattants lors de la Guerre avec l’Autriche en 1792. À l’origine, il s’agissait du « Chant de Guerre pour l’Armée du Rhin ».

L'origine de l'hymne national
La Marseillaise était autrefois le Chant de guerre pour l’armée du Rhin

Quelque temps plus tard, durant cette même année, les Républicains venant de Marseille l’ont adoptée. C’est de là que vient d’ailleurs l’intitulé « La Marseillaise ». Une dernière petite précision : le sang impur dont il est question ne faisait pas référence à des ennemis extérieurs, mais à des « sans-culottes ».

The Star-Spangled Banner aux États-Unis

Cet hymne national qui peut se traduire « La bannière étoilée » représente très bien les États-Unis, en particulier le drapeau du pays. S’il a été adopté définitivement en 1931, le texte figure dans les souvenirs des Américains qui ont vécu la période de la seconde guerre d’indépendance contre les Anglais, lors de la défense du fort McHenry en 1812.

En effet, il provient d’un poème de Francis Scott Key (1814), rendant gloire aux combattants. Quant à la mélodie, elle est dérivée de la musique de « To Anacreon in Heaven » (1771).  

God save the Queen – King pour le Royaume-Uni

Contrairement à tous les autres hymnes nationaux, celui-ci change de titre par rapport au genre du souverain sur le trône. En français, le titre serait « Que Dieu protège le Roi / la Reine ».

Il a été créé en 1744 et le compositeur aurait trouvé son inspiration dans les œuvres de Henry Purcell ou John Bull. Toutefois, jusqu’à aujourd’hui rien n’a encore été prouvé. D’autre part, l’auteur des paroles reste inconnu.

Kimi ga yo ou Votre règne au Japon

Il fait partie des hymnes nationaux les plus récents. En effet, « Votre Règne » a été officialisé en 1999. Pourtant, les paroles sont issues d’un poème qui est connu depuis le XIIIe siècle.

La musique a été créée en 1880. Sa particularité ? Cet hymne national est le plus court au monde. Selon la traduction, les paroles seraient et feraient l’apologie de l’empereur. Elles expriment en effet le souhait que le règne de ce dernier puisse perdurer durant 8 000 générations.

Les hymnes nationaux font partie de l’identité même d’une nation. Chacun d’eux fait référence à une histoire ou apporte un message à chaque membre de la nation.